Saint Vivien

Né d’un père païen et d’une mère chrétienne vers la fin du IVe siècle, Vivien a grandi à l’ombre de l’évêque Ambroise et a été élu pour le remplacer à la mort de celui-ci, au début du Ve siècle.

Les temps troublés de son épiscopat le conduisirent à prendre très directement la défense du peuple dont il avait la charge.  Il connut l’invasion des Visigoths d’Espagne et accompagna les prisonniers jusqu’à Toulouse pour les soutenir dans leur épreuve. Il gagna l’estime du roi Visigoth Théodoric et put obtenir de lui, quelque temps plus tard, la libération des prisonniers. Il plaida aussi auprès de ce même roi des réductions d’impôts que les saintais ne pouvaient acquitter. Il fit enfin réédifier l’église-mère (cathédrale) de la cité. » 

Il meurt vers 460.

Une première basilique funéraire semble avoir été construite au VIe siècle afin d’abriter son tombeau. La basilique funéraire a été remplacée par un prieuré qui a été détruit lors des guerres de religion.

Sur le probable lieu d’inhumation de l’évêque Vivien, s’élève l’actuelle église Saint-Vivien.

Sa fête est le 28 août.

img2761.jpg



oni-bi |
AL MINBAR |
Dieu et moi |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | boutiqueesoterique
| Entre Dieu et moi paroles d...
| Eglise de Maison